Les lois relatives au divorce dans différents pays

Dans le monde entier, les lois relatives au divorce varient d’un pays à l’autre. Bien que de nombreux pays aient des procédures similaires pour initier un divorce, il existe certaines différences significatives. Par exemple, certains pays peuvent exiger des délais de séparation ou une annulation juridique pour terminer un mariage; d’autres ne le font pas. En outre, certains pays permettent aux couples divorcés de divorcer par consentement mutuel, tandis que d’autres exigent qu’un seul conjoint porte plainte. Ci-dessous, nous examinerons en détail les lois relatives au divorce dans différents pays.

Etats-Unis

Les États-Unis ont une approche relativement libérale du divorce. Dans la plupart des États, il est possible de divorcer sans avoir à présenter de motif spécifique; le simple fait que le mariage peut être irrémédiablement brisé suffit. Dans la plupart des États, un couple peut demander le divorce sur la base du consentement mutuel (divorce conjoint) ou sur la base du non-consentement (divorce à l’initiative d’une partie). Cependant, certains États imposent des délais de séparation et autres conditions pour initier un divorce.

Chine

En Chine, le Code civil permet aux couples de divorcer par consentement mutuel ou à l’initiative d’une partie. Les couples qui souhaitent divorcer par consentement mutuel doivent remplir et déposer un formulaire auprès d’une administration locale compétente. Les couples qui souhaitent demander le divorce à l’initiative d’une partie doivent prouver que l’autre partie est responsable de l’incapacité du mariage à survivre. Les motifs reconnus comprennent la violence domestique, l’infidélité et la maltraitance financière.

A lire également  Les régimes matrimoniaux en France : un guide complet pour comprendre leurs enjeux et particularités

Royaume-Uni

Au Royaume-Uni, selon la Loi sur le mariage et le divorce (1984), les couples peuvent demander le divorce soit par consentement mutuel (divorce conjoint), soit à l’initiative d’une partie (divorce par défaut). Pour obtenir un divorce conjoint, les époux doivent signer et déposer un formulaire commun auprès du tribunal local compétent. Pour obtenir un divorce par défaut, une partie doit prouver que le mariage est irrémédiablement brisé en raison de causes telles que l’inconduite ou une séparation prolongée.

Russie

En Russie, les couples peuvent demander le divorce soit par consentement mutuel (divorce conjoint) soit à l’initiative d’une partie (divorce contentieux). Le processus de demande est généralement assez rapide; cependant, certaines conditions sont requises pour initier un divorce. Par exemple, les couples qui souhaitent divorcer par consentement mutuel doivent justifier la rupture du mariage et signer des documents officiels devant notaire. De plus, pour obtenir un divorce contentieux, une partie doit prouver que son conjoint est responsable de la fin du mariage.