Décryptage de la création d’une société en Free-Zone à Dubaï : Votre guide complet

Voulez-vous établir une entreprise à Dubaï, l’un des hubs commerciaux les plus florissants du monde ? Vous êtes peut-être attiré par les avantages fiscaux, la position stratégique et le vaste marché que Dubaï offre. Cependant, la création d’une entreprise dans ce pays peut sembler complexe, surtout si vous envisagez la création d’une société en zone franche. Cet article vise à éclairer le processus et à vous fournir les informations nécessaires pour naviguer dans cette démarche.

Qu’est-ce qu’une société en zone franche à Dubaï ?

Une société en zone franche est une entité commerciale qui opère dans un espace économique spécifique où certaines restrictions commerciales et fiscales typiques ne s’appliquent pas. À Dubaï, ces zones franches offrent des incitations attrayantes pour les investisseurs étrangers, notamment une exemption totale de l’impôt sur le revenu et les bénéfices, 100% de propriété étrangère possible et facile transfert de capitaux et de profits.

Comment créer une société en Free-Zone à Dubaï ?

Choisir la bonne zone franche : Il existe plus de 45 zones franches à Dubaï, chacune ayant ses propres avantages et spécialisations sectorielles. Par exemple, Dubai Media City est dédiée aux entreprises de médias et de communication, tandis que Jebel Ali Free Zone est idéale pour les entreprises industrielles et manufacturières.

Définir le type d’entreprise : Les types d’entreprises autorisées dans les zones franches comprennent les entreprises individuelles (FZE), les sociétés à responsabilité limitée (FZ-LLC) et les succursales d’entreprises existantes.

A lire également  Comprendre l'expulsion du logement : Aspects juridiques et solutions possibles

Soumettre une demande : Une fois que vous avez choisi votre zone franche et défini votre type d’entreprise, vous devez soumettre une demande au registre des entreprises de la zone franche concernée. Le processus comprend généralement la soumission du nom proposé pour l’entreprise, un plan d’affaires détaillé, des copies du passeport des actionnaires ou du propriétaire unique.

Avantages de créer une société en Free-Zone à Dubaï

Possession totale : Contrairement aux entreprises locales qui nécessitent un partenaire émirati détenant 51% des parts, dans une zone franche vous pouvez avoir une propriété étrangère à 100%.

Aucun impôt : Les entreprises en zone franche sont exemptées d’impôts sur le revenu et sur les bénéfices pour une période pouvant aller jusqu’à 50 ans.

Rapatriement des bénéfices : Il n’y a aucune restriction sur le rapatriement des capitaux ou des bénéfices générés par votre entreprise.

Potentiels inconvénients

Lieu géographique limité : Les entreprises en zone franche sont généralement limitées à faire des affaires au sein de leur zone respective.

Frais importants : Bien que libres d’impôts, ces zones ont souvent des frais de mise en place initiaux assez élevés.

Les étapes suivantes

Cette initiative peut sembler intimidante mais elle ne doit pas vous décourager. Il est recommandé de chercher conseil auprès d’un avocat ou d’un consultant spécialisé avant de s’aventurer dans cette démarche. Ils peuvent aider avec toutes sortes d’exigences légales ou réglementaires liées à la création de votre entreprise. Si cette démarche est effectuée correctement, créer une société en free-zone à Dubaï peut être un moyen très efficace pour développer votre activité tout en profitant des nombreux avantages fiscaux offerts par ce pays dynamique et accueillant pour l’investissement international.

A lire également  L'autorisation d'occupation du domaine public : un droit essentiel pour les activités économiques